En quoi le langage est-il la condition du désir ?

Idée principale :

On désire la représentation d’un objet, son symbole, et non l’objet en lui-même. Or, ce qui permet les représentations imaginaires, ce sont les mots, eux-mêmes symboles

Le désir est un manque. Le manque d’un objet chéri, le symbole maternel. Cette relation fusionnelle a été stoppée, notammant par le père (Oedipe), et ses inter-dits qui, comme ce nom l’indique, relèvent du langage. Le père, en tant que cette fonction est l’incarnation de la loi du langage, participe à la possibilité de l’élaboration du désir comme substitut du manque originel.

C’est le langage qui permet le fantasme, donc le désir.

Plan possible :

I – L’abstraction du langage

a/ Le mot symbolise la chose, il nous détache de la chose et peut évoquer son absence en tant qu’il la représente. Or, le désir est manque, ce qui suppose cette capacité d’évoquer l’absent, à travers le langage.

B/ Le désir est un fantasme scénarique, il suppose alors le langage comme medium de la narration

II – La subjectivation

a/ Le sujet « Je » est celui qui dit la phrase, il est le sujet de l’énonciation. Langage et subjectivation sont donc liés

b / La subjectivité se constitue dans le rapport à ‘lautre. C’est face au regarde d ‘lautre qu’on se définit, qu’on existe. La subjectivité suppose alors l’intersubjectivité et le « tu », le « je « et les autres structures grammaticales sont ce qui en permet l’organisation.

III – L’interdit et la loi

a/ L’interdit est une obligation, et non une contrainte. Il n’existe que sous la forme du langage (l’obligation est un « dit » et ne se soutient que de l’autorité qui l’énonce, alors que la contrainte est un rapport de force)

b/ L’interdit suppose la parole de celui qui assume l’énonciation en son nom, ou au nom des valeurs d’une figure qu’il incarne (« au nom du Père… ») et qui est absente.

C’est dans l’interdit qu’on devient sujet de son désir (ce qui amène la névrose, en tant que l’idéal que le sujet assume l’écrase).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *